le voyage sans retour

Dans l’imprévu tu décol’ras
T’iras voir le pourquoi des choses
Qui n’sera d’ailleurs plus grand chose
Vers ce monde que tu te feras
En orbite télécommandé
Par le destin maître du jeu
Tu verras partir à p’tit feu
Tes promesses déjà enterrées
Tu s’ras bien loin de tes quinze ans
T’auras l’âge de ton firmament


Y’a pas d’escale
Dans la traversée les détours
Au fond banal
Du voyage sans retour

Terminée la vie de p’tit mec
Tu s’ras le croyant et sa Mecque
Mais sans te prendre trop au sérieux
Sinon tu d’viendras un merdeux
Fais gaffe à ta sincérité
C’est un bagage déconseillé
On la prend pour d’la naïv’té
Tu risques de te faire piéger
Et les maqs de leur voie lactée
T’utilis’ront comme un objet


Y’a pas d’escale
Dans la traversée les détours
Au fond banal
Du voyage sans retour

Si tu n’éprouves que des rancoeurs
Si ton idéale c’est l’bonheur
Il faudra bien que tu t’y fasses
On n’peux pas éviter l’obstacle
Tu n’auras pas droit au hors jeu
C’est pas dans la règle de ce jeu
T’apprendras bien qu’avec le temps
On d’vient docile c’est étonnant
T’auras fait un bon petit tour
Pour faire le bilan du parcours


Y’a pas d’escale
Dans la traversée les détours
Au fond banal
Du voyage sans retour

D. Léonie